top of page

Naga, retour en enfance 🎓

Pour cette nouvelle aventure nous sommes Ă  Prunet, village de la chĂątaigneraie Cantalienne comptant un peu plus de 700 habitants.



Intervenir dans une petite commune relĂšve toujours d’un grand dĂ©fi.

Comment crĂ©er pour que chaque protagoniste du projet puisse s’épanouir ?

Vaste question Ă  laquelle nous tentons de rĂ©pondre du mieux possible. Tout d’abord, c’est un jeune Maire qui nous contacte et souhaite proposer au nom de son Ă©quipe un spot. TrĂšs respectueux de notre travail, dĂšs le dĂ©but du projet il est dĂ©fini qu’il gĂšre la partie bĂątie et nous laisse carte blanche quant au propos artistique. A partir de lĂ , nous pourrions imaginer qu’il est plus simple et facile d’intervenir lorsque l’on a carte blanche
 et bien c’est l’inverse puisque c’est nous qui nous mettons la pression du rĂ©sultat.



Nous Ă©changeons avec de nombreux artistes comme vous pouvez vous en douter. Naga nous avez proposĂ© sa candidature et suite Ă  quelques Ă©changes, il semblait ĂȘtre celui pour qui ce projet correspondrait.

Je connaissais sa zone de confort mais comme Ă  l’habitude, j’aime en sortir, accompagner vers un lien fort entre l’artiste et le territoire sur lequel il va crĂ©er. C’est lĂ  que la magie opĂšre et que la crĂ©ativitĂ© prend tout son sens. Comment faire le lien entre le territoire, l’école, l’univers de l’artiste
 C’est ainsi que cette composition mĂȘlant maitrise technique, pour les phases de rĂ©alisme et lĂąchĂ© prise, pour les illustrations inspirĂ©es par les dessins enfantins voit le jour et prend forme sur les deux murs de l’école.



AprĂšs 4 jours de peinture, l’Ɠuvre est lĂ , les enfants nous interpellent et sont fiers de montrer le rĂ©sultat Ă  leurs parents. Les habitants ont pris l’habitude de venir en fin de journĂ©e voire l’évolution et ne tarissent pas d’éloges.



Mais le projet ne s’arrĂȘte pas lĂ  !

Ce sera au tour des enfants d’assurer la suite de cette Ɠuvre. Nous serons en rĂ©sidence pour une semaine au mois d’octobre afin de les accompagner dans cette dĂ©marche. À ce jour ils nous ont dĂ©jĂ  envoyĂ© leur dessins, sources d’inspirations, et nous arriverons avec la synthĂšse de leurs travaux



« Le mot du maire »


« Ce projet d’Ɠuvre artistique est nĂ© de l’envie de faire rentrer l’art et la culture dans notre commune rurale.

J’avais entendu parler des rĂ©alisations du Festival du 10Ăšme art et, lors de l’inauguration d’une de ses Ɠuvres Ă  Cassaniouze, j’ai rencontrĂ© son directeur artistique Monsieur Pietri. Nous venions de rĂ©aliser des travaux de rĂ©novation de l’école et une façade restait Ă  ĂȘtre traitĂ©e, c’était l’emplacement idĂ©al pour rĂ©aliser une Ɠuvre, sur et en lien avec l’école.

Monsieur PiĂ©tri est venu Ă  Prunet, nous avons Ă©changĂ© sur le projet et nous avons souhaitĂ© associer Madame la Directrice de l’école. Nous avons ensemble imaginĂ© la crĂ©ation, en parallĂšle de l’Ɠuvre sur la façade, d’une Ɠuvre que je qualifie de pĂ©dagogique, qui sera rĂ©alisĂ©e par les enfants dans la cour de l’école. GrĂące au financement reçu de la DRAC par le biais de la CommunautĂ© de communes de la ChĂątaigneraie Cantalienne, ce travail commencera dans les prochaines semaines.

AprĂšs avoir obtenu l’accord du Conseil Municipal, Monsieur Pietri s’est mis au travail en me demandant une chose : lui faire confiance. MĂȘme si certains de mes collĂšgues Ă©lus s’interrogeaient, nous lui avons laissĂ© carte blanche. Tout le monde imaginait tout et n’importe quoi, c’était assez amusant !

AprĂšs avoir dĂ©fini la date de rĂ©alisation de l’Ɠuvre, nous avons fait rĂ©nover le crĂ©pi qui servirait de support : un peu de pression avec l’entreprise en charge de celui-ci pour ĂȘtre dans les dĂ©lais !

La particularitĂ© est que cette Ɠuvre devait ĂȘtre rĂ©alisĂ©e sur 2 murs constituant un mĂȘme pignon de l’école, avec une hauteur importante.

Une semaine seulement avant la date de rĂ©alisation, Monsieur Pietri m’a informĂ© du nom de l’artiste choisi et m’a fait dĂ©couvrir l’esquisse.

L’artiste est arrivĂ© Ă  Prunet quelques jours aprĂšs la rentrĂ©e, ce qui a suscitĂ© beaucoup de questions et de surprise de la part des enfants et de leurs parents. Tous les jours en allant Ă  l’école, ils ont suivi l’évolution de la crĂ©ation de l’Ɠuvre.

Pour ma part, j’étais Ă©galement trĂšs curieux, tous les jours je suis allĂ© voir l’artiste pour m’assurer que tout se passe bien pour lui et qu’il ne manque de rien mais j’en profitais Ă©galement pour voir l’évolution de l’Ɠuvre qui prenait vie.

Pendant toute la crĂ©ation, j’ai reçu de nombreux messages des Ă©lus qui ne pouvaient se dĂ©placer sur place, pour leur envoyer des photos et vidĂ©os du travail rĂ©alisĂ© au quotidien.

Tous les jours, les institutrices et les Ă©lĂšves ont pu Ă©changer avec l’artiste Naga, qui s’est mis Ă  leur disposition, rĂ©pondant Ă  leurs nombreuses questions et Ă  leurs demandes d’autographes. Une trĂšs belle semaine et de bons souvenirs pour eux.

Tous les soirs, des Prunetoises et Prunetois sont venus voir sur place l’évolution de l’Ɠuvre, crĂ©ant un sujet de discussion au milieu du village.

Nous avons eu de nombreux retours positifs malgrĂ© quelques rĂ©ticents qui ne comprennent pas pourquoi dĂ©penser de l’argent dans un projet comme celui-ci. Je suis satisfait de l’ensemble de ces retours car c’est tout Ă  fait ce que j’attendais de ce projet : des contents et des mĂ©contents mais que cela suscite l’intĂ©rĂȘt et la rĂ©flexion, et, je l’espĂšre, jusqu’à la comprĂ©hension et l’acceptation.

L’Ɠuvre se dĂ©compose en deux, s’adaptant au pignon composĂ© de 2 murs, ce qui n’est pas banal. La partie haute est trĂšs rĂ©aliste avec cet oiseau qui semble sortir d’une fenĂȘtre de l’école et la partie basse, plus enfantine, viendra faire le lien avec l’Ɠuvre des enfants.

Si je devais faire un bilan de ce projet, je dirais « opération trÚs largement réussie » !

Nous avons Ă©tĂ© trĂšs bien accompagnĂ©s par l’équipe du Festival du 10Ăšme art, nous leur avons fait confiance et ils ne nous pas déçus : respect du projet, des dates et du timing d’exĂ©cution. Je ne peux que les fĂ©liciter et les remercier pour l’excellente performance rĂ©alisĂ©e dans ma commune.

L’art est partout et maintenant Ă  Prunet ! »



Le Maire : David ERNEST


66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page